Vous êtes ici : Vue du Japon » Apprendre le japonais : logiciels PC » Apprendre le japonais avec le logiciel Mnemosyne

Apprendre le japonais avec le logiciel Mnemosyne

Pour apprendre le japonais sur ordinateur et smartphone, rien de tel qu’un logiciel de répétition espacée comme Anki, très connu et très largement utilisé. Peut-être un peu trop car il existe un autre logiciel similaire, Mnemosyne, beaucoup moins utilisé mais pourtant très complet : on peut en effet mémoriser avec Mnemosyne aussi bien les hiraganas, les katakanas que les kanjis, apprendre le vocabulaire japonais et même réviser de la grammaire. Voici un tutoriel vous expliquant pas à pas comment l’installer, le configurer et l’installer.

NB : ce tutoriel remplace le précédent déjà écrit il y a plus d’un an et maintenant obsolète du fait des changements apportés à la nouvelle version de Mnemosyne.

Téléchargement et installation

Commençons par le début : installons le logiciel. Vous pouvez télécharger sur le site officiel (http://mnemosyne-proj.org/index.php) la dernière version pour Windows, Macintosh ou Linux via le lien Download. Je conseille à ceux qui sont sous Windows de télécharger la version portable proposée sur Portableapps.com (suivez les liens Get AppsEducationMnemosyne Portable).

Le site de Menmosyne propose plusieurs fichiers de révision de vocabulaire, de grammaire et de verbes japonais prêts à l’emploi crées et mis à disposition par des utilisateurs du logiciel: http://mnemosyne-proj.org/category/japanese. Inconvénients : aucune traduction en français. Même si vous utilisez ces fichiers, je vous conseille de créer en plus vos propres fichiers que vous enrichirez au fur et à mesure du vocabulaire, de la grammaire, des caractères d’écriture en japonais que vous aurez à mémoriser au fur et à mesure de votre apprentissage personnel.

Créer vos fichiers d’apprentissage

l'interface de Mnemosyne

Lancez Mnemosyne. Si, comme sur la capture d’écran ci-dessus, son interface s’affiche en anglais mettez-la en français : menu SettingsConfigure Mnemosyne puis dans la fenêtre s’ouvrant choisissez French dans le menu déroulant Language tout en bas et validez par OK. Choisissez ensuite le menu CartesAjouter des cartes. La fenêtre suivante s’ouvre :

l'ajout de nouvelles cartes dans Mnemosyne

Le modèle de carte proposé par défaut est à deux niveaux : Recto et Verso. A utiliser pour se créer des cartes d’apprentissage de prononciation des hiraganas et katakanas : dans une carte recto vous pourrez ainsi entrer un caractère hiragana ou katakana et dans une carte verso leur prononciation. De même vous pourrez entrer dans une carte recto un kanji et dans une carte verso son sens. Pensez à choisir Carte recto-verso dans le menu déroulant Card type pour que vos révisions se fassent après dans les deux sens japonais-français et français-japonais.

Simple mais Mnemosyne permet de créer des cartes plus complexes incluant caractères kanjis et hiraganas et transcription complète en hiraganas et sens en français avec insertion d’images, sons, vidéos, animations Flash et ajout d’exemples ou de commentaires. Pour ceci, il suffit de choisir Vocabulaire dans le menu déroulant du haut Card Type. La fenêtre suivante s’ouvre :

ajouter des cartes complexes dans Mnemosyne

Dans le champ du haut Mot ou phrase étrangère, entrez le mot en écriture kanji de votre choix. Vous pouvez le taper au clavier (voire ce guide très complet pour écrire au clavier japonais sous Windows) ou copier-coller des termes de japonais que vous pouvez trouver sur des dictionnaires en ligne comme dictionnaire-japonais.org ou Japanese Kanji Dictionary.

Entrons par exemple le verbe (に)任せる. Dans le champ Prononciation entrons ensuite sa transcription en hiraganas et dans Signification sa traduction en français. Le champ Notes est un peu particulier car il permet de rajouter des éléments supplémentaires : phrases d’exemples, explications détaillées sur le sens du terme ou son utilisation du terme selon le contexte … Nous rajouterons ici une phrase dans laquelle ce verbe est utilisé (先生に任せてください = fais confiance au prof !)

Vous pouvez rajouter ensuite à votre carte des éléments multimédias (image, son, vidéo, animation Flash). Ils seront rajoutés dans le champ Prononciation : de cette façon quand vous réviserez ils s’afficheront et/ou se liront en même temps que la réponse à la question posée (c’est la méthode que j’utilise mais vous pouvez bien sûr en utiliser une autre). Pour ceci, placez-vous en-dessous de la ligne en hiragana du champ Prononciation et faites un clic droit : le menu déroulant qui s’ouvre vous permet de Insérer une image, Insérer un son, Insert video ou Insert Flash. Choisissez le type de média de votre choix, naviguez via la fenêtre s’ouvrant jusqu’à l’emplacement où est présent le fichier que vous voulez insérer, choisissez-le par simple clic et validez votre choix par Ouvrir. Dans l’exemple ci-dessous j’ai choisi de joindre un fichier audio au format .ogg. Il est matérialisé par la ligne suivante :<audio src= »nom de votre fichier »>. Le tout se présentera comme ceci :

une carte complète de japonais dans Mnemosyne

Le menu déroulant du haut vous permettra d’attribuer un Tag (mot ou expression clé) à votre carte. Vous pouvez ainsi choisir des mots clés par nom de lieu, nom de personne, adjectifs, adverbes etc …

Pour finir, cliquez en bas sur le bouton correspondant à la Note initiale que vous attribuez à votre carte : de Yet to learn (nouvelle carte à apprendre) à 5 (parfaitement mémorisée). Tous vos champs vont redevenir vides : Mnemosyne a enregistré votre carte et est prêt à en créer une nouvelle.

Réviser vos cartes

une question posée par Mnemosyne

Fermez la fenêtre d’ajout de nouvelles cartes (bouton Exit en bas à droite). En revenant à l’interface principale de Mnemosyne, vous pouvez remarquer que le champ Question est maintenant enrichi d’un verbe écrit en kanjis et hiraganas : c’est le carte que nous venons de créer prêté à être révisée. A vous d’en trouver la prononciation en japonais et le sens : faites chauffer vos neurones et quand vous êtes sûrs de votre réponse cliquez sur Afficher la réponse. La fenêtre suivante va s’afficher :

une question et sa réponse dans Mnemosyne

Dans la partie inférieure de la carte s’affichent : écriture en hiragana, sens en français et phrase d’exemple. Le fichier audio que nous avions joints dans le champ Prononciation va se jouer en même temps. Cliquez ensuite sur les boutons du bas chiffrés de 0 à 5 correspondant à la difficulté plus ou moins grande avec laquelle vous avez pu répondre à la question. Mnemosyne vous reposera ensuite la question dans un délai plus ou moins long.

Comme une seule carte a été enregistrée, la question suivante que va afficher Mnemosyne sera la même expression mais demandée cette fois à partir du sens en français :

8-revisions-3

Et dont voici la réponse :

9-revisions-4

Enregistrement, personnalisation et exportation

Le menu Préférences-Configurer Mnemosyne vous permet de personnaliser votre rythme d’apprentissage en modifiant l’ordre d’apparition des cartes. Les icônes présentes en haut à gauche juste en-dessous de la barre de menu permettent respectivement de : Ajouter une nouvelle carte, Modifier la carte en cours (celle que vous êtes en train de réviser), la Supprimer, Parcourir l’ensemble des carte et Voir les statistiques de votre travail d’apprentissage.

Sauvegardez votre travail par Fichier-Enregistrer : le fichier d’enregistrement par défaut est une base de données par défaut (defaut.db). La version portable de Mnemosyne l’enregistre automatiquement dans le même dossier que celui du logiciel. Les fichiers images, sons ou vidéos insérés dans les cartes sont eux stockés dans un fichier default.db_media. Vous pouvez enregistrer les différentes cartes dans une nouvelle base de données : Fichier-Save as. Utile si vous voulez faire des ensembles de cartes bien distincts par type de termes de vocabulaires (noms propres, noms communs, verbes, adjectifs …). Pour faire une copie de vos cartes afin qu’elles soient réutilisées sur un autre ordinateur ou par un autre logiciel : FichierExporter. La fenêtre suivante s’ouvre :

l'export des paquets de cartes dans Mnemosyne

Vous pourrez choisir 2 types de formats : .card, spécifique à Mnemosyne et celui appelé Tab-separated text files qui est le format texte simple .txt pour que les paquets de cartes soient réutilisés par d’autres logiciels. Dans ce dernier cas, les fichiers images, sons ou vidéos qui ont pu être joints aux cartes ne seront bien sûr pas exportés. Le champ File to export to permettra de choisir l’emplacement d’enregistrement des paquets exportés.

Utiliser Mnemosyne sur appareils mobiles et tactiles

Mnemosyne existe en version certains appareils mobiles et tactiles : Mnemododo pour Androïd et Mnemojojo pour téléphones mobiles Blackberry, HTC, Motorola, Nokia, Sony Ericsson (pas de version pour iPhone et iPad). Ces deux applications ne peuvent pas modifier les paquets de cartes lesquels ne peuvent être édités que par Mnemosyne sur ordinateur qui les exportera ensuite sur appareils mobiles avec un plugin spécifique : Mnemogogo. Mnemojojo et Mnemogogo peuvent être téléchargés à cette adresse, Mnemododo est disponible quant à lui sur le Google Store (au prix de 3 €).

Téléchargez depuis cette adresse Mnemogogo sur votre ordinateur à n’importe quel emplacement. Le fichier porte normalement l’extension .plugin. Pour l’installer, lancez Mnemosyne puis choisissez le menu PréférencesManage PluginsInstaller un nouveau plugin et allez chercher Mnemogogo que vous sélectionnerez ensuite par Ouvrir. Mnemogogo maintenant présent dans la liste des plugins, cochez la case pour l’activer et validez par OK. Dans la fenêtre s’ouvrant, cliquez sur l’onglet Options :

les options de Mnemogogo

Voici à quoi servent les différents menus disponibles :

  • Number of days to export :  le nombre de jours pendant lequel vous pourrez travailler avec votre fichier Mnemosyne exporté.
  • Synchronisation path : choix, via le bouton Browse, de l’emplacement dans lequel sera enregistré votre fichier. Si vous avez branché votre appareil mobile sur votre ordinateur via un port USB, vous pouvez en profiter pour exporter directement sur ce mobile. C’est d’ailleurs ce dernier choix qui est conseillé si vous possédez un appareil mobile « classique » fonctionnant sous Java (BlackBerry, Nokia, Motorola, Sony Ericsson …)
  • Interface : choix du type d’appareil mobile sur lequel seront exportées vos cartes. Soit un appareil mobile fonctionnant sous Java : Mnemojojo (J2ME), soit un appareil Android : Mnemododo (Android)
  • Exported image limits : une option vous permettant de modifier la taille des images du paquet de cartes exporté. A (éventuellement) modifier selon la résolution de l’écran de votre appareil mobile.

Ces différents paramètres réglés à votre choix, cliquez sur l’onglet Synchronise :

synchronisation entre Mnemogogo et Mnemosyne

Cliquez sur le bouton Export : l’opération terminée, ce bouton deviendra grisé et inactif. A partir de ce moment, vous ne pourrez plus (en tout cas temporairement), réviser vos cartes avec Mnemosyne, bien qu’il soit toujours possible d’en ajouter, éditer ou supprimer. Il n’est en effet pas possible de réviser à la fois et avec Mnemosyne et avec Mnemojojo/Mnemododo.

Quand vous aurez fini de réviser sur votre téléphone mobile, réimportez avec Mnemogogo vos cartes sur votre ordinateur via l’onglet Synchronise-Import :

importer de Mnemogogo à Mnemosyne

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>